Conseil en communication digitale

Pouvez-vous nous présenter votre entreprise ?

Je suis conseil en communication digitale à Paris, mes clients sont des entrepreneur(e)s, professions libérales ou associations. 
Je les accompagne pour élaborer leur stratégie digitale, créer ou refondre leur site web, envoyer leurs newsletter/emailings et animer leurs réseaux sociaux.

En pratique, j’interviens comme une responsable digitale externalisée pour ceux qui n’ont pas les compétences ou le temps de prendre en charge tous les aspects de leur communication.

Je forme également ceux qui veulent monter en compétences dans ce domaine pour être plus autonomes.  

Quel a été votre parcours d’entrepreneure ?

J’ai toujours eu la fibre entrepreneuriale, même si j’ai effectué tout mon parcours professionnel en entreprise en tant que salariée. Je savais depuis longtemps qu’un jour, je me mettrais à mon compte, même si, plus jeune et moins expérimentée, je ne me sentais pas encore prête à sauter le pas. 

Pour devenir entrepreneure, mon parcours à  fonctions polyvalentes – juridique, gestion, développement, communication – est aujourd’hui un véritable atout pour faire valoir mon expertise et mener ma petite entreprise à bon port.

J’ai d’abord accompagné de façon bénévole plusieurs amis dans la communication de leurs projets, avant de rencontrer mes premiers clients, recommandés par mes relations amicales ou professionnelles.

Cela a démarré au départ par une activité complémentaire en freelance, à côté de mes fonctions de secrétaire générale salariée et j’y ai pris goût : l’indépendance, la variété des projets, le relationnel avec mes clients m’ont stimulée et donné envie de m’y consacrer pleinement.

Pourriez-vous nous dire ce qui vous a donné le déclic pour créer votre entreprise ?

Le premier déclic s’est fait lors d’une formation Krauthammer en management où je me suis reconnectée à mes vraies aspirations professionnelles et où j’ai retrouvé le punch nécessaire pour les concrétiser. 

Dans la foulée, j’ai créé une micro-entreprise pour répondre à la demande d’un client qui souhaitait refaire son site avant la sortie de son nouveau livre. C’est en parlant autour de moi de cette nouvelle activité que l’on m’a confié ensuite d’autres missions.

Ce qui m’a ensuite motivée pour quitter mon emploi salarié et partir développer mon entreprise, c’est l’enthousiasme et l’énergie que me procuraient mes missions freelance, ainsi que l’envie de sortir de ma zone de confort pour me développer et m’enrichir à titre personnel.

Avez-vous rencontré des difficulté particulières pour lancer votre activité ?

Au-delà des premiers clients que j’accompagne, tous issus de mon réseau personnel, je dois maintenant apprendre à trouver mes futurs clients : prospecter, me présenter en 30 secondes, construire mes propositions, négocier et conclure une vente…  toute la démarche commerciale pour laquelle je n’ai jamais été formée et que je découvre ainsi sur le terrain tous les jours. Je voulais sortir de ma zone de confort ? Je suis servie !

Avez-vous été accompagnée pour la création de votre entreprise, si oui par quel(s) réseaux ?

Je n’ai pas eu besoin d’aide extérieure pour la création d’entreprise, les formalités administratives, etc… que je maîtrise bien de par mon passé professionnel.

Quel a été votre plan de communication pour vous faire connaitre ?

J’ai choisi de rejoindre plusieurs réseaux pour maintenir des relations professionnelles actives et me faire connaître : je suis membre de Rézoé, Girlz in Web, Communication & Entreprise et j’envisage de rejoindre un réseau d’affaires parisien, après en avoir visité plusieurs (BNI, OptimRezo, New-Biz).

Le réseautage (networking) est en effet essentiel pour mon activité BtoB et m’a permis d’affiner ma stratégie commerciale et de communication. 

Les rencontres dans les réseaux d’affaires avec des entrepreneurs et professions libérales ont ensuite débouché sur des rendez-vous individuels avec les professionnels intéressés par ma démarche. Parmi eux, les avocats et experts comptables, dont je connais bien l’activité, et pour lesquels mon passé professionnel de conseil juridique et secrétaire générale est un facteur de rapprochement. 

J’ai également activé plusieurs leviers de communication digitale, qui est ma spécialité : depuis la rentrée, j’ai lancé mon activité sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Linkedin) et attaqué la refonte de mon site internet, dont la v1 datait de mars 2015. Je viens de publier la v2 de ciriani.com avec un blog sur les tendances et outils pratiques du digital.

Pourquoi avez-vous rejoint RéZOé ?

C’est Marie-Laure Sainte Croix (Objectif reconversion) que j’ai rencontrée via Facebook, puis en live lors d’une soirée Networking Femmes Entrepreneures, qui m’a convaincue de rejoindre début juillet 2016 ce dynamique réseau entrepreneurial féminin, où je peux rencontrer des partenaires et des clientes potentielles. 

J’y apprécie la simplicité et la bienveillance des échanges ainsi que l’entraide et le partage d’expériences entre femmes entrepreneures. 

La convivialité du site internet où sont relayés régulièrement des événements intéressants et l’animation sur Facebook et Twitter sont également des plus appréciables. 

Bravo à Sabrina Boucherit, fondatrice de Rézoé, pour cette excellente initiative et félicitations pour son récent Prix Femme Chef d’Entreprise prometteuse aux Trophées « les Femmes de l’économie » du Grand Est !

Laura Ciriani Communication 
http://www.ciriani.com 

Contacter Laura sur son compte RéZOé

 

1 commentaire

  1. Photo du profil

    Laura Ciriani

    Merci beaucoup Sabrina pour cet article ! C'est intéressant de se poser ainsi des questions sur ce qui nous motive et comment chacune se mobilise pour faire face aux difficultés rencontrées. Une des réponses est le réseau qui apporte entraide et synergies, utiles pour nous développer ! A bientôt, Laura

Envoyer un commentaire