Anne-Gaëlle Albrecht, fondatrice de Mademoiselle Nounou

Pouvez-vous nous présenter Mademoiselle Nounou ?

Mademoiselle Nounou est une petite entreprise proposant des prestations de garde d’enfants (de plus de 3 ans) au domicile des parents, ainsi qu’un service d’animation de fêtes pour enfants.

Plus qu’un métier, pour nous les enfants (et les autres en général), sont une vocation !

De nature enjouée et consciencieuse, nous nous investissons dans notre travail afin que chacun y trouve sa place. Nous œuvrons chaque jour pour le bien-être des enfants et des parents.

Quel a été votre parcours d’entrepreneure ? Pourriez-vous nous dire ce qui vous a donné le déclic pour créer votre entreprise ?

J’ai toujours travaillé dans le monde de l’enfance et de la petite enfance, uniquement au domicile des parents (par choix), pour des particuliers-employeurs d’abord et pour une agence ensuite.

Mais au fil du temps, la façon de travailler qui nous était imposée, ne me convenait plus.

Faire passer l’humain au second plan (qui est pourtant la base même de ce métier) n’était, pour moi, pas envisageable.

Créer mon entreprise était depuis le début dans un coin de ma tête, mais plus comme un rêve. Les circonstances m’ont poussées à sauter le pas.

Avez-vous rencontré des difficultés particulières pour lancer votre activité ? 

Pour moi la difficulté résidait plus dans l’inconnu, le manque d’informations…

J’étais d’abord partie sur l’idée de devenir auto-entrepreneur, mais devant l’apparente difficulté de certaines démarches, due notamment aux prestations de service à la personne, qui sont strictement réglementées, la peur et les doutes sont rapidement apparus.

J’ai donc pris rendez-vous dans une Maison de l’Emploi proche de chez moi, qui proposait des rendez-vous individuels d’information sur la création d’entreprise.

Une personne très compétente m’a alors dirigée vers une alternative très peu connue, mais correspondant parfaitement à mon projet.

Avez-vous été accompagnée pour la création de Mademoiselle Nounou, si oui par quel(s) réseau(x) ?

J’ai intégré une Coopérative d’Activité et d’Emploi, Coopénates, spécialisée dans les services à la personne. Elle accompagne des porteurs de projet équipés d’un savoir-faire pour leur permettre d’apprendre à entreprendre dans un cadre collectif et sécurisant.

Ainsi Coopénates propose aux entrepreneurs d’être hébergés juridiquement, comptablement et fiscalement. Une équipe d’appui accompagne les entrepreneurs au quotidien.

Notre statut est celui d’entrepreneur-salarié.

Quel a été votre plan de communication pour vous faire connaitre ?

Notre communication n’a commencé qu’il y a 6 mois environ, mais l’entreprise existe depuis bientôt 2 ans.  Mon projet répondait aussi à un besoin de la clientèle, donc j’ai intégré la coopérative avec une base.

Aujourd’hui, nous cherchons à nous développer, et pour cela, nous communiquons par les réseaux sociaux, les sites d’annonces de services, le site internet de Mademoiselle Nounou, les cartes de visites et les flyers déposés de-ci-delà, et bien-sûr le bouche à oreilles.

Pourquoi avez-vous rejoint la plateforme RéZOé ?

J’ai été invitée à rejoindre Rézoé par sa créatrice. J’ai accepté avec plaisir, car c’est un complément logique à la coopérative à laquelle j’appartiens.

Quand il s’agit de partage, d’échanges d’idées et d’expériences, moi je dis oui !!! Et le concept du 100% filles est vraiment original !!!!

Merci Anne-Gaëlle !

Contacter Anne-Gaëlle sur son compte RéZOé