LAFEENT : L'Africaine , Femme Entrepreneur

Pourriez-vous nous dire ce qui vous a donné le déclic pour créer cette association ?

Tout a commencé par un blog.

Passionnée d’entrepreneuriat, j’ai voulu partager mon amour pour la discipline au plus grand nombre et particulièrement aux femmes africaines résidant en Afrique qui n’ont pas forcément accès à l’information comme nous qui sommes en Europe.

Plusieurs thématiques étaient abordées sur le blog toujours autour de l’entreprise.

Le choix des femmes africaines s’est fait simplement parce que je suis moi-même africaine et soucieuse de l’amélioration de la condition des femmes africaines en Afrique.

Voyant l’engouement et les demandes, j’ai entrepris de créer une association qui aura pour objectifs principaux d’accompagner, de former, de coacher, de conseiller les femmes africaines sur les thématiques liées directement et indirectement à la création, gestion d’entreprise, ainsi que l’emploi. L’entrepreneuriat social et le développement personnel étant également inclus.

La culture africaine fait que les femmes sont parfois marginalisées et stigmatisées dans le monde professionnel.

A compétences égales, la  confiance sera beaucoup plus accordée à un homme.Toujours dans le cadre professionnel, les opinions des femmes ne sont pas toujours appréciées à leur juste valeur bien que pertinentes.

C’est pourquoi je souhaite participer à mon niveau à l’autonomisation financière des femmes africaines,à la promotion de leurs compétences et réalisations.

Mettre la lumière sur ces pépites d’or qui sont dans l’ombre et les révéler.

Avez-vous rencontré des difficultés particulières ?

Au tout début non.

Aujourd’hui les difficultés que nous rencontrons sont d’ordre organisationnel et financier.En effet, nous réfléchissons à la centralisation des cotisations de nos membres en Afrique et nous recherchons actuellement des financements  pour la mise en place des différents projets de l’association.

Avez-vous été accompagnée, si oui par quel(s) réseau(x) ?

Au tout début non. Actuellement, nous attendons des retours de demandes de partenariats.

Quel a été votre plan de communication pour vous faire connaître ?

Principalement les réseaux sociaux qui a eux seuls suffisent pour se faire connaître pour un début.

Aujourd’hui certains médias africains  parlent de nous : afrik.com , terenga , laviesenegalaise pour ne citer que ceux-là.

Nous travaillons aujourd’hui à la mise en place de plans de communication locaux pour la côte d’Ivoire et le Cameroun pour le moment.

 

Pourquoi avez-vous rejoint la plateforme RéZOé ?

En tant que femme entrepreneure et donc porteuse de projets, j’ai fait le choix de RéZOé car les services qui constituent la mission de la plateforme, correspondent à mes besoins actuels.

J’ai également le souhait de rencontrer d’autres femmes entrepreneurs pour des partages d’expériences , pour l’organisation d’événements autour de entrepreneuriat féminin.

Merci Meyia !

Contacter Meyia sur son compte RéZOé

Envoyer un commentaire