What Color is Your Communication, accompagne les femmes entrepreneurs à professionnaliser leur communication

Pouvez-vous nous présenter votre entreprise ?

J’ai créé What Color is Your Communication pour aider les femmes entrepreneures à professionnaliser leur communication. En manque d’assurance et de repères, elles ont besoin d’être guidées, de suivre une ligne précise pour gagner en efficacité et en temps.

Je pose un regard professionnel et extérieur sur leurs actions et j’apporte des réponses simples et concrètes.

J’interviens sur les trois piliers qui me semblent indispensables : l’image, le contenu et la visibilité sur les réseaux sociaux.

Je travaille à distance avec des clientes partout dans le monde.

Quel a été votre parcours d’entrepreneures ?

J’ai commencé à réfléchir sérieusement à mon projet fin 2015. J’avais envie de voler de mes propres ailes, de créer quelque chose de très personnel et de plus impactant. Je suis restée dans mon domaine pour capitaliser sur mes compétences et mon expérience.

Mon projet a mûri et début 2016, j’ai créé What Color is Your Communication. En quelques mois, j’ai réussi à me faire une petite place sur ce marché ultra concurrentiel de conseils en communication et réseaux sociaux, avec un positionnement distinctif et mes premières clientes.

Pourriez-vous nous dire ce qui vous a donné le déclic pour créer votre entreprise ?

Mon expatriation aux Etats-Unis a été l’élément déclencheur. Cette situation est un challenge personnel et familial, mais aussi une superbe opportunité de se lancer. Etant maman de trois enfants, la flexibilité  a également joué un rôle important dans ce choix.

Avez-vous rencontré des difficultés particulières pour lancer votre activité ?

J’ai non seulement dû me réinventer, mais aussi développer mon propre business model. Je travaille à distance et tous les échanges avec mes clientes passent par Skype, mails et une plateforme réservée. Créer une relation de confiance demande plus d’efforts. J’ai aussi dû me renseigner sur les statuts juridiques, spécifiques aux Etats-Unis et décider seule.

Avez-vous été accompagnée pour la création de votre entreprise, si oui par quel(s) réseau(x) ?

J’ai été accompagnée par un coach privé en création d’entreprise. Quel que soit le domaine, je suis convaincue que l’on avance plus vite et mieux lorsqu’on bénéfice de conseils avisés et de l’expérience d’une personne qui est passée par là avant nous !

Je fais également partie d’un réseau de femmes entrepreneures en Belgique, le réseau Diane. Même si je ne peux participer aux événements et être physiquement présente, c’est un point d’ancrage utile et une occasion de me faire connaître auprès de cible.

Quel a été votre plan de communication pour vous faire connaitre ?

Selon moi, les premiers leviers à actionner quand on démarre sont les contacts de son réseau, la création d’un page Facebook et d’un site internet. Il faut évidemment réfléchir en profondeur à son positionnement pour trouver le ton juste, identifier ses messages, sa cible et les bons canaux.

Ensuite, il s’agit de dérouler une stratégie sur la durée pour rester visible via un blog, les réseaux sociaux et des partenariats.

Finalement, j’applique les conseils que je donne à mes clientes !

Pourquoi avez-vous rejoint la plateforme RéZOé ?

J’apprécie toutes les initiatives envers l’entrepreneuriat féminin, particulièrement les réseaux. Rencontrer d’autres femmes entrepreneures qui vivent les mêmes challenges et rencontrent les mêmes difficultés permet de dépasser ses doutes. Le fait de pouvoir demander un avis, de discuter, d’échanger avec d’autres entrepreneures ouvre les perspectives. Faire partie d’un réseau, c’est aussi une opportunité d’être visible, de se faire connaître.

Rejoindre RéZoé, est bien plus qu’une opportunité, c’est une évidence !

Merci Caroline !

Contacter Caroline sur son compte RéZOé

Envoyer un commentaire