Sophie Daudignon, consultante en communication

Pouvez-vous nous présenter votre entreprise ?

Je me considère davantage comme une indépendante plutôt qu’une créatrice d’entreprise. Mon activité principale c’est le conseil en communication.

J’accompagne mes clients dans la construction de campagnes de relations publiques pour  positionner leur société, initier ou entretenir leur notoriété, construire leur image sur des valeurs positives et enfin, accélérer leur développement.

Quel a été votre parcours d’entrepreneure ?

Après une dizaine d’années passée en agences de relations presse puis au sein du service communication d’une entreprise, j’ai eu envie de me lancer à mon compte.

L’indépendance est profondément ancrée dans ma nature, ce qui ne veut pas dire que je peux me passer des autres !

Je suis convaincue qu’on ne peut rien créer tout seul et que savoir bien s’entourer est le secret du développement d’une entreprise. Cela fait bientôt 4 ans que je conseille mes propres clients.

Pourriez-vous nous dire ce qui vous a donné le déclic pour créer votre entreprise ?

Récemment j’ai lu un livre  dans lequel revenait souvent cette maxime : Celui qui n’a pas voulu quand il pouvait, ne pourra pas quand il voudra. On fantasme souvent les difficultés liées à l’entrepreneuriat, au changement plus globalement.

Mais ce ne sont que des peurs qu’il est facile de dépasser quand on pose un regard pragmatique sur la situation. J’avais 10 ans d’expérience dans un domaine, la communication en général, les relations presse en particulier,  j’étais donc parfaitement légitime à faire mon métier, sous un autre format.

Car au fond, si le statut change, le métier reste le même. Plus personnellement je suis devenue maman il y a 4 ans. Une période intense qui invite à l’introspection. Comment pourrais-je dire un jour à ma fille que le monde lui appartient si elle le décide et rester coincée, moi, dans des peurs qui m’empêchaient de changer de vie professionnelle ?

Ni une ni deux, j’ai négocié un départ à l’amiable avec mon ancien employeur et lancé mon statut d’indépendante, enceinte et heureuse 🙂

Avez-vous rencontré des difficultés particulières pour lancer votre activité ?

La seule difficulté que j’ai pu rencontrer et qu’il m’arrive encore d’expérimenter parfois,  c’est celle d’être payée en temps et en heure 🙂

Avez-vous été accompagnée pour la création de votre projet, si oui par quel(s) réseau(x) ?

Comme j’avais négocié un départ à l’amiable avec mon ancien employeur, j’ai pu bénéficier des aides à la création d’entreprise de pôle emploi telles que l’Accre et l’Arce. Pour le reste, je me suis appuyée sur mon réseau professionnel personnel.

Quel a été votre plan de communication pour vous faire connaitre ?

On dit que ce sont les cordonniers qui sont les plus mal chaussés 🙂 C’est probablement vrai dans mon cas. Mon plan de communication principal a été le bouche à oreille, rien de plus.

Reprendre contact avec toutes mes anciennes relations professionnelles, employeurs, partenaires, leur faire savoir mes intentions de création d’entreprise et ma disponibilité pour des missions. Ça a marché assez rapidement !

Je pense que j’ai bénéficié d’un facteur chance que j’ai certes provoqué, mais qui néanmoins m’a aidé à me lancer ! Je remercie cette chance tous les jours ! Ceci dit, je suis à la recherche de nouveaux clients actuellement, si vous en connaissez, faites tourner.

 
Pourquoi avez-vous rejoins la plateforme RéZOé ?

J’ai découvert RéZOé en lisant un article sur maddyness. J’ai toujours été sensible à la bienveillance professionnelle féminine, les notions d’entraide, de réseau….

J’ai eu la chance de rencontrer beaucoup de femmes inspirantes qui ont creusé davantage mon sillon vers l’entreprenariat et je suis persuadée que j’ai beaucoup de chose à apprendre à leur contact. Ça marche aussi pour les hommes, mais dans mon cas ce sont souvent des femmes qui m’ont ouvert des voies .

Merci Sophie !

Contacter Sophie sur son compte RéZOé

 

Envoyer un commentaire