Au Sein en Douceur, accompagne les mamans et futures mamans qui souhaitent un allaitement doux et serein

Pouvez-vous nous présenter votre entreprise ?

J’ai créé au Sein en Douceur pour accompagner les mamans et futures mamans qui souhaitent un allaitement doux et serein qui leur ressemble.

J’aide ces (futures) mamans à comprendre comment l’allaitement fonctionne. Je les accompagne et les soutiens dans leur démarche d’allaitement, d’aide à la reprise du travail, dans les difficultés qu’elles pourraient rencontrer.

Je leur donne accès à une plateforme d’informations autour de l’allaitement, du portage physiologique, des massages bébé, et bien d’autres encore (j’utilise les huiles essentielles, les fleurs de bach, l’homéopathie) !

Je suis persuadée que toutes les mamans sont capables d’allaiter leur bébé sereinement tout en prenant soin d’elle.

J’accompagne les mamans francophones partout dans le monde grâce à des consultations par Skype, l’accès à ma plateforme en ligne que j’ai créé et à un groupe Facebook privé de soutien par lequel je soutiens et aide ces mamans tous les jours.

Quel a été votre parcours d’entrepreneure ?

Je suis belge. J’ai pratiqué la médecine générale pendant 4 ans. Je travaillais beaucoup dans la petite enfance et en planning familial.

Nous avons été envoyés à Houston aux USA pour le travail de mon mari. Mon diplôme médical belge n’étant pas reconnu, j’ai repris une formation dans l’allaitement afin d’y obtenir ma certification comme Conseillère en Allaitement certifié par l’IBCLC (International Board Certified Lactation Consultant ), certificat reconnu dans 102 pays du monde. Je me suis également formée dans le portage physiologique.

Je suis en voie d’être certifiée comme éducatrice en massage bébé par l’IAIM (International Association Infant Massage). J’ai également commencé récemment une formation en huiles essentielles et en fleurs de bach.

 

Pourriez-vous nous dire ce qui vous a donné le déclic pour créer votre entreprise ?

Je n’ai jamais voulu rester à la maison sans rien faire. Je suis née dans une famille d’entrepreneur. L’entreprenariat m’a donc toujours chatouillé le bout du nez.

Comme on dit je suis tombée dans la marmite étant petite. C’est donc l’expatriation qui a été l’élément déclencheur. Cette non reconnaissance de diplôme était donc une occasion en or pour créer quelque chose. Je voulais faire quelque chose en mettant mes compétences médicales en avant.

Etant maman de deux enfants en bas âge (et bientôt 3) et ayant un mari qui travaille beaucoup, il fallait que je crée quelque chose de flexible au niveau des horaires.

Avez-vous rencontré des difficultés particulières pour lancer votre activité ?

Oui bien sûr !

Je suis arrivée aux USA, ne connais personne, et rien aux status juridiques des USA. Je ne savais pas ce que j’allais pouvoir faire de mon diplôme de médecine et comment me réinventer sans mettre de côté un métier que j’aimais beaucoup initialement.

Il a vraiment fallu que je sorte de chez moi, que je côtoye d’autres entrepreneuses pour voir comment elles avaient fait pour créer leur entreprise et en même temps gérer leur vie de famille, trouver des idées…

Avez-vous été accompagnée pour la création de votre entreprise, si oui par quel(s) réseau(x) ?

Oui j’ai été aidée-accompagnée par un coach privé en création d’entreprise. Je fais également partie à Houston d’un groupe qui s’appelle le Houston Expat Pro qui aide et soutient les conjoints d’expatriés à se réinventer et à créer leur entreprise.

Quel a été votre plan de communication pour vous faire connaitre ?

Au départ, j’ai commencé avec une page pro sur Facebook qui m’a amené mes premières patientes. Ensuite est arrivé mon site internet bien ficellé avec mon blog que j’alimente très régulièrement. Aux USA, avoir un profil linkedin complet et actif est très important avec des articles pertinents.

J’essaie d’être visible à un maximum d’endroits différents par le biais des réseaux sociaux, des communautés d’entrepreneuses, des partenariats avec d’autres prestataires en lien avec l’allaitement

Pourquoi avez-vous rejoint la plateforme RéZOé ?

Pour moi, c’est un moyen de visibilité supplémentaire. Mes mamans ou futures mamans se trouvent partout et donc aussi parmi les entrepreneuses.

De plus c’est toujours très enrichissant de parler avec d’autres entrepreneuses qui vivent les mêmes défis que vous. Echanger, discuter, demander des conseils, trouver des partenariats qui pourraient être intéressants.

Merci Caroline !

Contacter Caroline sur son compte RéZOé

 

 

Envoyer un commentaire