Marina DAVID, fondatrice de Frappe & Clic

Pouvez-vous nous présenter votre entreprise ?

J’ai créé Frappe & Clic pour proposer aux chefs d’entreprise et managers du temps et de la sérénité pour mener à bien leur activité professionnelle, en les déchargeant des tâches administratives, tellement importantes pour une entreprise, mais terriblement chronophages.

Je suis actuellement en pleine modification de cette activité, pour évoluer vers l’assistance personnelle dédiée aux solopreneur(e)s, toujours d’un point de vue administratif, afin de leur permettre de se consacrer pleinement au développement de leur entreprise et de leur chiffre d’affaires.

Mon souhait est véritablement de devenir une sorte de « bras droit », une personne de confiance sur qui se décharger de ses contraintes.

Quel a été votre parcours d’entrepreneure ?

Mon expérience d’entrepreneure est assez récente. J’ai d’abord été secrétaire salariée pendant plus de 10 ans.

Les 6 dernières années, je travaillais exclusivement en home-office. Lorsque je me suis lancée en tant qu’indépendante, je savais que je maîtrisais parfaitement mon organisation, la gestion de mon temps, etc.

Pourriez-vous nous raconter ce qui vous a donné le déclic de créer votre entreprise ?

Il s’agit tout simplement d’un licenciement économique. J’étais alors en congé parental, et il me restait 10 mois pour retrouver une activité, trouver une nounou pour la petite dernière, réfléchir à un mode de garde pour les plus grandes, etc.

Je n’étais pas prête à sacrifier le confort que m’avaient apporté mes dernières années de travail depuis mon domicile. J’ai donc décidé de me lancer, et de mettre ces 10 mois à profit pour bien étudier mon projet.

Avez-vous rencontré des difficultés particulières pour lancer votre entreprise ?

Je dirais que le plus difficile est de se faire connaître. Je ne suis pas commerciale dans l’âme, je n’ai pas le bagout nécessaire. Mes débuts sont donc plutôt timides.

Une autre difficulté est de se faire confiance. Se persuader que l’on est légitime dans notre activité, que l’on a quelque chose à apporter, que l’on peut y arriver… J’y travaille.

Avez-vous été accompagnée pour la création ?

Au départ, pas du tout. Je n’en voyais pas l’utilité : j’ai choisi un statut très simple ; je gère très bien l’administratif, puisque c’est mon métier ; je maîtrisais wordpress pour faire mon site.

Et puis, de nature très débrouillarde, je n’aime pas rester devant un obstacle, donc je me donne les moyens de le franchir ou de le contourner.

Mais j’ai rapidement fait appel à une chargée de communication pour m’aider à créer ma plaquette, mes cartes de visite, etc. Je voulais un rendu pro que je n’étais pas capable de faire moi-même.

Quel a été votre plan de communication pour vous faire connaître ?

J’ai commencé par faire mon site, et à utiliser les réseaux sociaux. Ensuite, je suis passée à la prospection proprement dite, avec ma plaquette et l’emailing. Je me renseigne maintenant sur les réseaux qui pourraient exister près de chez moi.

Pourquoi avez-vous rejoint RéZOé ?

On a vite fait de se sentir isolé lorsque l’on travaille en home-office. J’aimerais que Rézoé me permette de faire de nouvelles rencontres enrichissantes, de pouvoir échanger et agrandir mon réseau. Et j’aime le fait que ce soit un réseau exclusivement féminin.

Merci Marina !

Contacter Marina sur son compte RéZOé

Envoyer un commentaire