Laudine Verbraeken, fondatrice de l'association Kilti votre panier culturel

Pouvez-vous nous présenter votre  association ?

Kilti est une association née en 2014, qui propose des paniers culturels.

Inspiré des AMAP avec leurs fruits et légumes bio, le panier culturel est une initiative pour consommer local.

Acheter un panier culturel c’est soutenir la création locale et les lieux culturels locaux. C’est aussi l’occasion de découvrir de nouvelles initiatives culturelles près de chez vous.

Avec Kilti, découvrez les acteurs et lieux culturels de votre région : musique, spectacle vivant, arts graphiques, vidéo… Kilti est disponible en Métropole lilloise, à Paris, à Bruxelles et sur le Littoral Nord (Dunkerque, Calais, Saint-Omer)

Envie de nouveauté, de s’évader ? Laissez-vous guider par Kilti !

 

Quel a été votre parcours d’entrepreneure ?

Après plusieurs années de gestion de projet culturel, j’ai décidé de lancer l’association Kilti avec mes deux acolytes. Après de nombreux mois de bénévolat, j’ai été la première salariée, en 2014. Ce poste de direction est apparu comme une évidence, la continuité de la structure que j’avais contribué à fonder.

Pourriez-vous nous dire ce qui vous a donné le déclic ?

On ne peut pas faire plus impulsif ! Quand l’idée de panier culturel est apparue, c’était une évidence qu’il fallait lancer le projet et créer une structure pour le porter. Une idée pareille, pas de doute, il fallait la lancer, et vite !

Avez-vous rencontré des difficultés particulières pour lancer votre activité ?

Nous n’avons pas rencontré de difficultés au lancement car le réseau était là, les amis soutenaient. La difficulté financière est apparue un peu plus tard, quand la structure a commencé à salarier.

Avez-vous été accompagnée pour la création de votre projet, si oui par quel(s) réseau(x) ?

J’ai été accompagnée par le réseau Maillage. J’ai également suivi différentes formations, auprès de la Maison des Associations ou d’Uniformation notamment.

Quel a été votre plan de communication pour vous faire connaitre ?

Sans moyens, pas de miracle ! Internet a été notre premier levier : envoi de mails, newsletter, réseaux sociaux. Puis un site internet. Ensuite, des flyers et affiches ont été réalisés. Un peu plus tard, de la publicité a été faite, dans des magazines, programmes culturels ou sur internet.

Pourquoi avez-vous rejoint la plateforme RéZOé ?

Se mettre en réseau, la clef de la stabilité !

Merci Laudine !

Contacter Laudine sur son compte RéZOé

Envoyer un commentaire