Corinne Bégaud-Brusq a créé la marque de lingerie neoSensuelle® pour les femmes victimes du cancer du sein

Qu’est ce que CB2LL/ Lingerie neoSensuelle ?

La société CB2LL a créé la marque de lingerie neoSensuelle® pour aider les femmes à retrouver le sourire après un cancer du sein. Cette lingerie est adaptée au port de prothèse mammaire externe mais répond également aux besoins des femmes qui ont envies d’envelopper leurs seins de douceur.

Quel a été votre parcours d’entrepreneure ?

J’ai été salariée dans le domaine des produits cosmétiques, plus particulièrement dans l’évaluation de leur efficacité.  J’ai toujours été à l’écoute des besoins, des envies, des déceptions et des satisfactions des femmes, concernant leur peau. Travailler dans des TPE vous donne, l’avantage de toucher à plusieurs domaines de l’entreprise.

J’ai démarré avec un BTS de biologie puis, j’ai fait de la communication pour organiser des salons, du commercial pour la prospection, en passant par l’assurance qualité. J’ai voulu compléter ces expériences par une licence d’économie et gestion, avec une option management des entreprises en 2011.

logo-et-rond-300x152

Pourriez-vous nous dire ce qui vous a donné le déclic pour créer votre entreprise ?

A 48 ans après avoir travaillé 25 ans pour le rêve des autres, un licenciement économique m’a permis de m’interroger sur ce que je voulais faire des 25 prochaines années

Touchée personnellement par un cancer du sein il y a 11 ans, J’ai utilisé mon expérience personnelle, ma créativité et l’ensemble de mes compétences pour me lancer dans un projet utile aux femmes. L’envie d’autonomie, l’envie de travailler pour son propre rêve sont de vrais moteurs. J’ai saisi ma chance pour donner du sens à ma vie.

Avez-vous rencontré des difficultés particulières pour lancer votre activité ?

La première difficulté est d’être sûre de son projet. Il faut se poser les bonnes questions !

Est-ce que je suis capable de conduire cette aventure seule, est ce que ce mon idée correspond vraiment aux besoins des femmes, comment appréhender les détails techniques alors que je ne suis pas couturière ? Est-ce que mon courage et ma détermination seront toujours là dans les moments de doutes ?

Il m’a fallu 3 mois pour avoir confiance en mon projet.

Ensuite, c’est la résistance des banques qu’il  m’a été le plus difficile de vaincre. J’avais préparé mon business plan avec une formation de 2 mois (Roseau Conseil) et un prévisionnel validé par 2 mois de plus à la chambre de commerce (NACRE). J’ai été encadrée, conseillée, et il y avait encore une porte à franchir et non des moindres.

C’est grâce à l’accord des prêts d’honneur par Essonne active et Initiative Essonne que le prêt bancaire a été accepté. Ils ont validé l’étude de la viabilité de mon projet.

Quel a été votre plan de communication pour vous faire connaitre ?

J’ai eu un stagiaire pour m’aider à mettre en place la stratégie de communication dès le début du projet. Des supports de communication ont été réalisés (flyers, cartes postales). Les réseaux sociaux ont été créés avec identification de la ligne de communication pour chacun d’eux. Un dossier de presse a été rédigé.

La communication passe par l’entretien des réseaux sociaux. Un dossier de presse est envoyé aux journalistes, blogeuses identifiés comme étant potentiellement intéressés par le sujet. Une vidéo d’entreprise est en cours de réalisation.

Pourquoi avez-vous rejoint la plateforme RéZOé ?

RéZOé est une plateforme féminine où nous sommes concernées par les mêmes problématiques de l’entreprenariat. J’apprécie ce format national et non pas uniquement Parisien.

L’intérêt de pouvoir publier des évènements qui ne sont pas noyés dans le flot d’informations me plait.

Je découvre Rézoé et je le trouve plus structuré dans sa forme pour la présentation de chacune. Il est assez facile de trouver des activités qui correspondent à ses besoins. Je le trouve plutôt complémentaire des autres.

Merci Corinne !

Contacter Corinne sur son compte RéZOé

Envoyer un commentaire