Anne-Astrid Chachignon, fondatrice de MAZTRI

Pouvez-vous nous présenter votre entreprise ?

Après plusieurs années d’expérience en agence d’architecture et de design, je me suis rendue compte que plusieurs aspects de mon métier ne me convenaient plus.

Jargon complexe, conception des espaces selon des prix au m2, manque d’éthique et de responsabilité dans le choix des matériaux et des fournisseurs.

J’aime mon métier et je ne voulais pas en changer. Il fallait que je fasse les choses autrement.

C’est pour cela que j’ai créé MAZTRI.

MAZTRI est une vision de l’architecture et du design orientée bien être.

Pour ce faire, nous travaillons sur la sensorialité et la naturalité des lieux.

Concrètement cela veut dire que nous privilégions des matériaux, des matières et des objets qui éveillent nos sens.

Quel a été votre parcours d’entrepreneure ?

Je n’avais jamais été entrepreneur et je me suis lancée dans l’aventure avec l’aide de mon compagnon qui lui aussi est passionné d’architecture et de design.

J’ai quitté l’agence qui m’embauchait grâce à une rupture conventionnelle et j’ai réglé toutes les formalités administratives le mois qui a suivi mon départ pour être immédiatement à mon compte.

Sans titre 3
Pourriez-vous nous dire ce qui vous a donné le déclic pour créer votre entreprise ?

Le déclic fut le retour de mes clients lorsque je travaillais en agence.

De plus en plus autonome, je me suis sentie capable de gérer de plus en plus de projets de manière indépendante.

Mais c’est surtout l’envie de changer la manière dont je concevais les espaces qui m’a fait prendre conscience que je ne pourrais jamais faire ce que je veux si je ne créais pas mon entreprise.

Aujourd’hui, mon travail a beaucoup de sens et c’est très épanouissant.
Avez-vous rencontré des difficultés particulières pour lancer votre activité ?

Le début n’a pas été un fleuve tranquille.

L’entreprise que j’ai quittée n’a pas facilité mon démarrage.

Beaucoup de soucis administratifs et d’erreurs des différentes parties prenantes lors de l’écriture des statuts.

Bref, un début comme tous les débuts d’entrepreneur(e)s où il faut s’accrocher et garder la foi en ses idées.

Sans titre 4

Avez-vous été accompagnée pour la création de votre projet, si oui par quel(s) réseau(x) ?

Je me suis débrouillée toute seule et je ne le regrette pas car cela m’a permis de me challenger sur les aspects juridiques et financiers dont je n’avais aucune expérience.

Je  n’ai pas été accompagnée mais aujourd’hui je peine à construire mon réseau aussi vite que je le souhaiterais.

Cependant le travail paie, et je commence à nouer de bons partenariats pour mes projets.

Quel a été votre plan de communication pour vous faire connaître ?

Sans références propres à ma nouvelle entreprise, difficile de communiquer au départ …

J’ai donc participé à de nombreux concours et répondu à des demandes sur des fils de discussions professionnelles sur des réseaux sociaux spécialisés.

Aujourd’hui je termine plusieurs projets qui vont me permettre d’avoir les précieuses premières références.

Mon plan de communication consiste à travailler un site web qui sera en ligne à partir du mois de Juin 2016.

C’est un métier d’expériences et d’images.

J’ai donc beaucoup investi sur le web et je prévois une campagne mailing et emailing auprès des agences immobilières à la rentrée pour la partie architecture. Cette campagne sera complétée par un travail de SEO et SEM pour gagner en visibilité auprès des cibles prescriptrices.

Pour la patrie design objet, je prévois une campagne de RP vers Décembre une fois que nous aurons réalisé une série d’objets de qualité et dont je serai fière.

Sans titre 5

Pourquoi avez-vous rejoint la plateforme RéZOé ?

Comme je vous le disais précédemment, je n’ai pas été accompagnée au démarrage et je regrette le fait de n’avoir pas pu créer un réseau dès le début.

La démarche du site me plait, ne serait ce que pour avoir des retours d’expériences d’anciennes adhérentes mais aussi pour aider des femmes qui se lanceraient comme moi dans l’aventure de l’entrepreneuriat.

Merci Anne-Astrid !

Contacter Anne-Astrid sur son compte RéZOé

Envoyer un commentaire