Interview de Anne Ritter-Kalebdjian #Strasbourg #Paris

Bonjour Anne, c’est avec plaisir que je suis votre parcours parisien et strasbourgeois

En effet, j’ai commencé ma carrière professionnelle entre Paris et Strasbourg dans la communication en intégrant une agence de publicité du groupe RSCG dirigée par Jean Collette. Une expérience passionnante qui m’a donné l’occasion de participer à de célèbres campagnes de communication comme celle d’Aubade.

Puis vous avez intégré le monde du luxe. Quelles ont-été vos motivations et fonctions ?

Après mon mariage et la naissance de mes enfants, j’ai rejoint les entreprises familiales dans le domaine des Arts de la Table. En plus du Pavillon Christofle de Strasbourg et d’une boutique multi-marques spécialisée dans la décoration, nous avons participé à l’ouverture d’une boutique Baccarat. Puis j’ai été embauchée par Bernardaud pour ouvrir et assurer l’implantation de sa boutique strasbourgeoise.

Bernardaud est une entreprise familiale de porcelainiers de Limoges, membre du Comité Colbert. L’un de ses dirigeants, Frédéric Bernardaud, en charge de la direction artistique, a toujours su faire appel à des artistes pour collaborer à des créations contemporaines (Hervé Van Der Straeten, Olivier Gagnère, Jr et Prune Nourry, Jeff Koons, …). Une belle aventure dans le monde de l’Art de la table, du luxe et de l’art de vivre à la française !

Dans le prolongement de ce projet, nous sommes partis vivre à Paris et j’ai rejoint ce géant du Luxe, LVMH en étant embauchée chez Christian Dior avenue Montaigne, au sein du flagship dirigé par Sylvie Rousseau. Pendant plusieurs années, je me suis occupée de la boutique Baby Dior sur cette magnifique avenue et pour cette Maison de Couture extraordinaire qui a fêté ses 70 ans l’année dernière. Christian Dior déjà dessinait des modèles pour les enfants de ses clientes Haute Couture et c’est Marc Bohan alors directeur artistique de la Maison qui a ouvert la première boutique Baby Dior, Avenue Montaigne en 1967. Baby Dior a sa propre Directrice artistique aujourd’hui, Cordelia de Castellane, qui dessine les collections Enfants et qui est aussi en charge de Dior Maison. La boucle était bouclée !

Après plus de dix années passées à Paris, j’ai choisi de revenir à Strasbourg. J’ai pris la direction de la boutique dinh van il y a un peu plus de 3 mois. Je retrouve dans cet univers de la joaillerie, l’excellence, le souci du service et l’attention particulière apportée aux clients. La boutique est située dans le quartier chic de Strasbourg. A 5 minutes de la Cathédrale, au 14 bis Rue de la Mésange. 

Quels sont été les moments qui vous ont le plus marqués dans le milieu du luxe ?

De toutes mes expériences, sans aucune hésitation les relations humaines ! Que ce soit avec les clients ou bien avec les équipes, le retail vous apporte cette chance d’échanger, de tisser des liens qui s’avèrent parfois très forts et émouvants. Comme par exemple conseiller sur le choix d’une bague de fiançailles et d’alliances, participer à la création de robes Couture pour un cortège de mariage, faire partager tous les univers proposés par une maison de Luxe qui peut habiller parents et enfants !

Je retiens aussi des moments incroyables comme l’accueil de clientes pour lesquelles j’organisais en avant-première et en exclusivité des présentations de collections pour leurs petites filles. Ou encore recevoir des personnalités comme des stars du sport ou du show-biz ou encore des têtes couronnées !

Aujourd’hui, où en êtes-vous ? Avez-vous des projets ?

Aujourd’hui, je fais partie de la Maison dinh van et j’ai pris la Direction de la boutique de Strasbourg. Dinh van est une entreprise très dynamique dont l’esprit insufflé par son créateur, Jean Dinh Van, nous pousse à aller de l’avant. Créée en 1965, dinh van a fait souffler un vent de liberté en introduisant le design en joaillerie. La Maison conçoit dans un style unique des bijoux graphiques, épurés et intemporels. Cette énergie me pousse à imaginer, relayer et organiser des événements en boutique ou encore participer à des opérations de co-branding. Les idées ne manquent pas !


Quelles sont les passions, les loisirs qui vous animent en dehors de votre vie professionnelle ? 

J’ai toujours une passion pour les belles choses et la décoration en particulier. Le gout de la bonne chère, des bons vins et des belles tables. Des bons moments de la vie en somme ! Je profite aussi de mes moments de loisirs pour découvrir des expositions à Strasbourg, à Paris comme celle du Moma à la Fondation Louis Vuitton récemment, ou ailleurs.

La vie nous réserve de belles opportunités alors il faut savoir les saisir, s’adapter, garder le sourire et aller de l’avant.

Valérie Desforges
Lien de l’interview

Envoyer un commentaire