Hapsatou Sy : #Partiederien

Quel a été votre parcours professionnel ? 

J’ai validé un BAC PRO Secrétariat avant de me lancer dans un BTS Commerce International en alternance. « Chargée de marchés internationaux » après mon stage de fin d’études.

J’ai ensuite poursuivi des cours du soir au CNAM dans le cadre d’une DESE Commerce et Affaires internationales.

J’ai développé en 2005 Ethnicia, mon concept « d’espaces de beauté globale et sur-mesure ».

En 2013, les espaces ont fermé et je me suis consacrée au développement des produits de ma marque de cosmétiques HapsatouSy et à leur distribution en France et à l’international.

© hapsatousy.com

Depuis 2015, j’ai ouvert mon showroom au Viaduc des Arts.

Concernant la télévision : en 2012, la télé m’a ouvert ses portes et j’ai commencé en tant que membre du jury de l’émission « L’inventeur 2012 » sur M6.

Puis j’ai intégré D8 pour co-animer l’émission  » Le Grand 8 « , et présenter Projet Fashion sur D8.

Depuis janvier 2017, je suis animatrice pour l’émission « Afrique Investigation«  sur Canal Plus Afrique.

Quel a été le déclencheur pour vous lancer dans l’entrepreneuriat ?

Mes parents sont  à l’origine de mon envie d’entreprendre. Entrepreneurs de leur  propre vie, ils ont tout donné pour nous offrir une vie meilleure en France.

En prenant conscience de leur combat, j’ai eu soif de liberté, d’indépendance et mon envie de créer n’a jamais cessé.

Avez-vous rencontré des difficultés ? En tant que femme ? Que femme noire ?

Autant que n’importe quelle personne qui se bat pour sa liberté et pour le bonheur.

Après, chaque personne rencontre des obstacles différents, et j’ai personnellement appris de mes échecs : celui qui m’a le plus marquée est évidemment la fermeture de mes salons Ethnicia.

Non, aucun des obstacles rencontrés n’étaient liés au fait d’être une femme noire. J’ai au contraire réalisé qu’être une femme n’était pas un frein, mais un moteur à l’ambition.

Il faut savoir se servir de ses différences, de ses particularités pour en faire des valeurs ajoutées uniques et indispensables. Etre fière de ce que l’on est, l’assumer, c’est la clé du succès.

Et comment les avez-vous surmontées ou contournées ? 

Je n’ai pas contourné les difficultés, j’ai choisi d’y faire face. J’ai réfléchi à mes erreurs, à mon parcours, et je me suis dit que je ne ferais pas de cet échec une défaite fatale, mais plutôt une belle opportunité.

Avec du temps, du repos et des remises en questions, l’échec a finalement été une expérience positive : un moyen de rebondir vers autre chose et de me renouveler !

Il faut savoir transformer toutes nos expériences, bonnes ou mauvaises, en opportunités.

L’état d’esprit qui sauve tout : l’optimisme !

Comment gérez-vous votre carrière de cheffe d’entreprise ? 

Votre question me rappelle l’un des sujets de mes articles : « Mieux se comprendre pour mieux entreprendre ».

A vrai dire, j’essaie de transformer mes traits de personnalité et ceux de mes collaborateurs en compétences professionnelles.

Apprendre à se connaître, c’est essentiel quand on met en œuvre des projets et que l’on travaille en équipe.

Ma carrière de chef d’entreprise est en grande partie focalisée sur la gestion de mes équipes : leur bien-être est primordial !

Quels sont les conseils que vous pouvez donner aux femmes qui souhaitent suivre vos traces ou tout simplement aller au bout de leur rêve ? 

Je leur conseille de croire en leurs rêves, et de ne jamais cesser de rêver.

De rêver grand : quand on se fixe un objectif de 10, on a des chances d’atteindre le 8 ?

En visant les étoiles, vous êtes certains d’atteindre au moins la lune. 😉

Quel est le secret de votre réussite ? Et surtout, comment la faire durer ?

Je suis déterminée et optimiste.

J’accorde beaucoup d’importance à la mise en œuvre de nouveaux projets, de nouvelles idées. La folie créatrice me permet de ne jamais arrêter d’innover !

Quelle est votre devise ?

« Plus on avance vers l’impossible, plus il recule »

Quelles femmes vous inspirent ?

Et pourquoi ? 

Ma mère évidemment, elle m’a appris à convaincre, à faire ce que je voulais et Oprah Winfrey fait partie des femmes qui m’inspirent. Je la trouve incroyable et fascinante.

Vos combats, vos causes, les sujets qui vous tiennent à cœur ?

La liberté, la lutte contre les inégalités, l’éradication de la pauvreté.

Comment gérez-vous votre vie professionnelle et votre vie privée? 

Pour réussir à concilier ma vie de maman et ma vie d’entrepreneure, mon maître mot est  l’organisation ! 

Je fais des listes de priorités. J’ai évidemment toujours mon e-agenda pour noter mes rendez-vous.

Bien sûr, j’accepte d’avoir un rythme décalé. 

Je ne laisse pas le travail envahir ma vie privée, et j’essaie de toujours dissocier la vie de maman et d’entrepreneure !

Je prends du temps pour moi, cela me permet d’être plus performante pendant les heures travaillées.  

Je me fixe des objectifs atteignables, je les classe et j’y travaille. Aussi, je délègue les taches qui peuvent être accomplies par mes collaborateurs, cela me soulage et me libère du temps.

Twitter : @hapsatousy

Facebook : HapsatouSy 

Instagram : hapsatousy

Snapchat : hapsatousy

Site : hapsatousy.com

Pour commander le livre Partie de rien au édition Dunod Cliquez Ici 

Chère Hapsatou,

L’équipe de RéZoé® vous remercie sincèrement d’avoir accepté de répondre à notre interview, nous savons que votre agenda est bien rempli avec la sortie de votre livre #Partiederien et nous sommes d’autant plus touchées de voir à quel point vous êtes toujours accessible pour votre public.

Marie-Laure Sainte-Croix

2 commentaires

  1. Photo du profil

    Marina DAVID

    Merci pour cette belle interview Marie-Laure ! Hapsatou Sy est la preuve que l'on peut rebondir et se servir de nos expériences passées pour avancer.
  2. Photo du profil

    Marie-Laure Sainte-Croix

    C'est exactement ça Marina ! Se remettre en question, prendre suffisamment de recul pour adapter son business et aller de l'avant sans rien lâcher. Cette femme est une vraie source d'inspiration

Envoyer un commentaire