N’Diaye Diariata, App-Elles l'application solidaire des femmes et des filles victimes de violence

Pouvez-vous tout d’abord nous présenter votre projet ? 

Je suis artiste engagée dans la lutte contre les violences faites aux femmes depuis près de dix ans. Avec le groupe Dialem, je sensibilise la population par le biais de notre spectacle de slam « Mots pour Maux » suivi de débat et d’atelier d’écriture sur ces thématiques.

Durant toutes ces années sur le terrain, et encore aujourd’hui, je rencontre beaucoup de jeunes âgé(e)s de 15 à 30 ans et la situation est accablante.

Ce public est très mal informé sur ces questions et il est totalement démuni lorsqu’il s’agit de sortir des situations de violences dans lesquelles il se trouve.

Les campagnes de sensibilisation ne ciblent pas ce public difficile à atteindre. Il m’a paru évident que pour les atteindre, il fallait utiliser des outils qu’ils utilisent au quotidien et qui leur parle.

J’ai crée l’association Résonantes qui est un lieu de réflexion, de création et de diffusion d’outils destinés à lutter contre les violences faites aux femmes et spécialisée sur la sensibilisation des 15-30 ans.

Dans la foulée sont nés le site d’information resonantes.fr et l’application mobile App-elles.

L’idée de Resonantes.fr c’est d’informer, de sensibiliser et de faciliter l’accès aux contacts des associations et des structures venant en aide aux victimes. Le site est assez visuel et très intuitif.
L’application mobile App-Elles est destinée aux filles, aux femmes et à leurs proches.


Elle est simple d’utilisation et contient 3 touches.
« Alerte Agression » permet l’envoi automatique toutes les 90 secondes d’un message d’appel à l’aide, de la position GPS et d’une photo prise automatiquement par le téléphone. 3 proches sont ainsi informés que la victime est en difficulté et peuvent agir pour lui venir en aide. En simultané, un appel d’urgence vers le 112, numéro d’appel unique fonctionnant dans tous les Etats membres de l’Union européenne peut être passé.


La touche « Ecoute Violence » permet de contacter les plateformes d’écoute nationale Violences Femmes Informations, Allô Enfance en Danger et le 08Victimes, (destiné à toutes les victimes de tout type de violences).

Elle donne la possibilité à toutes et à tous, victimes et proches, d’échanger avec des professionnel(le)s afin de trouver des solutions concrètes face à une situation de violence.

La touche « Information Association » est un lien vers le site ressource resonantes.fr.
Elle donne la possibilité à toutes et à tous, victimes et proches, de connaitre les définitions des violences afin de définir si l’on est victime ou auteur. Le public y découvre les conséquences de ces violences sur la santé.

Cette partie informative permet aux victimes de mieux se comprendre; elle donne aux proches et aux témoins des pistes de compréhension des maux et des comportements auxquelles sont confrontées les victimes.

 

Quel a été votre parcours d’entrepreneure ? Avez-vous rencontré des difficultés particulières pour lancer votre activité ? Avez-vous été accompagnée pour la création de votre projet, si oui par quel(s) réseau(x) ?

Je suis entrepreneuse depuis 8 ans et j’ai eu la chance de travailler avec des structures importantes de part l’originalité des outils que je propose. Mon spectacle a été joué plus de 200 fois et j’ai mené près de 80 ateliers d’écritures. Avec le temps, j’ai démontré que mon action avait un impact auprès du public..

Lorsque j’ai décider de créer l’association Resonantes,j’avais déjà un réseau de partenaire assez dense. Pour la réalisation de Resonantes.fr,de l’identité graphique et de la communication, je me suis entourée de l’équipe de DWC(Deal With Colors) avec laquelle j’ai l’habitude de travailler.

Pour App-Elles, j’ai cherché une agence de développement sur internet. Je voulais une entreprise accessible, ouverte et proche de chez moi. J’en rencontré la société Odiwi avec laquelle le feeling est bien passé, c’est une équipe jeune et dynamique qui a été à l’écoute de mon projet.

Quel a été votre plan de communication pour vous faire connaitre ?

Pour présenter ces outils, je me suis basée sur les réseaux sociaux. La préparation autour de la communication a duré 6 mois. Avec l’association Resonantes, nous avons rédigé des communiqués de presse, réalisé une vidéo de présentation et organisé une conférence de presse de présentation de nos actions.

Nous avons également été à la rencontre des publics en direct, des associations, des structures spécialisées…L’information a aussi été relayée par les associations « féministes » qui y ont vu une avancée majeure de la lutte contre ces violence via le numérique.

Je pense que ça a pris car ces outils étaient inexistants, qu’ils sont innovants et répondent à un besoin.

Ce qui est le plus difficile à présent, comme toutes les entrepreneuses, c’est d’obtenir des financements pour développer ces outils !

Merci Diariata !

Contacter Diariata sur son compte RéZOé

 

Envoyer un commentaire